jeudi 1 décembre 2016

Rose gold jusqu'au bout des cheveux

Voilà un moment que je vous prépare cet article. En effet, depuis quelques temps maintenant, je rêvais de changement capillaire, vous savez cette envie soudaine de tout couper, de tout changer une bonne fois pour toute !
Moi qui n'avait presque rien tenté avec ma masse capillaire si ce n'est un tie and dye et il y a de ça des années maintenant mais que j'avais fini par retirer en voyant tout le monde avec ces mèches faussement blonde. 
Mais voilà, le temps passe et je me lasse de ma crinière foncée, de ces cheveux long qui donnent tellement chaud, qui n'ont plus aucune forme ni rien ... Je commence donc à chercher de l'inspiration et à fouiller un peu partout. Et c'est là que mon ancienne lubie pour le blond vénitien refait surface : Aie. Comment faire pour passer du châtain au blond limite roux ? C'est plutôt risqué. 
Cependant, le blond vénitien n'étais pas encore la couleur exacte que je souhaité. Je voulais avant tout apporter de la lumière à mes cheveux, sans le casse tête des racines, sans faire blonde ... Oui, je sais beaucoup de contraintes. Puis en farfouillant encore et toujours sur Pinterest, j'avais trouvé LA couleur parfaite selon moi. Celle qui me correspondait : le rose gold. Oui oui, vous avez bien lu du rose gold sur les cheveux. Un mélange subtil de blond, de roux et de rose. Le combo parfait ! 




L'idée été donc de partir sur cette base de couleur tout en la fondant à ma couleur naturel. Le plus dur restait encore à faire : trouver LE coiffeur. Alors ça je peux vous dire que c'est le plus compliqué, à qui puis-je confier ma précieuse chevelure ?
En regardant un peu partout et grâce à Sanaa de la chaîne Sananas, j'ai trouvé ma perle rare : Jean Marc Joubert. Aussitôt trouvé, aussitôt j'ai pris rendez-vous.
Rendez-vous fixé, me voilà au salon, je suis prise en charge par Brandon. Je lui dit ce que j'aimerai et lui me conseille, me dit si c'est possible ou non ?, comment procéder ?, quel entretien ? etc.  Vous savez ce tas de question qui nous passe par la tête lorsque le moment fatidique est arrivé. 

Verdict : C'est possible, mais cela demande une décoloration et un bon entretien. En effet, le rose est une couleur assez dure à garder après plusieurs shampoings, il faut s'armer de patience et renouveler la couleur assez souvent mais tout ça je vous en parle plus tard. Nous sommes donc partis sur un balayage pour fondre au maximum la couleur. Il m'a également conseillé sur la nuance de rose. Il a préféré opter pour un rose pastel très léger pour que ça fasse le plus naturel possible et que le rose soit le plus subtil possible. 

Le résultat : (je précise que ces photos ont été prise 2 mois après le passage chez le coiffeur)




En ce qui concerne l'entretien, j'utilise différents produits :



J'ai testé deux shampoings spécial couleur : Elseve Color Vive et Franck Provost Expert Couleur. Les deux sont biens à mon humble avis. Ensuite, j'utilise le masque Aussie Colour pour leur apporter le soin dont ils ont besoin. Une décoration cela agresse les cheveux. Puis pour raviver ma couleur qui a tendance à dégorger toutes les 2 semaines et oui c'est vraiment l'inconvénient de cette couleur, j'applique la recette donnée par mon coiffeur Brandon : dans un bol, je met 3 cuillères du masque Elseve puis 1 cuillère du Nutri color crème de Revlon en teinte 005 (produit acheté sur Amazon pour 10€ il me semble), je mélange le tout et je l'applique juste après mon shampoing sur cheveux essorés. Je laisse poser dix petites minutes, comme pour un masque classique, puis je rince à l'eau tiède et applique un deuxième shampoing. Résultat, je retrouve ma couleur comme si je sortais de chez le coiffeur. Au début, je l'avoue c'est assez contraignant mais maintenant je dois dire que je me suis plutôt habituée. C'est comme si je faisais un masque tout ce qu'il y a de plus banal. 

J'espère que cet article vous aura plus et que si vous hésitez à sauter le pas, cela vous aura aider dans vos recherches car je l'avoue j'ai moi-même longtemps attendu par peur de l'entretien, du résultat ...

Xx La Parisienne. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire